Image 1 of 5

Bénédicte, Dentellière d'Alençon 2009.

03_OG200801310024.jpg

Add to Lightbox Download
Dentellières de l'atelier national du point d'alençon (61) au travail. Bénédicte ,49 ans

M.R. : Je ne sais pas si madame Leclercq vous l’a dit, mais on a travaillé rue du Pont-Neuf. On était chez les religieuses, et c’était très strict. On était sur une chaise, chaise en bois, rideaux fermés…pas le droit de causer. Et quand on descendait aux toilettes un quart d’heure, on descendait pour voir ce qui se passait…On était très surveillées. C’était tendu. C’était une époque assez difficile. Et une fois qu’on est arrivée là [à l’Atelier National, Cour carrée], ça a été plus souple.
Copyright
photographie OLIVIA GAY
Image Size
6006x4081 / 14.9MB
Dentellières de l'atelier national du point d'alençon (61) au travail. Bénédicte ,49 ans<br />
<br />
M.R. : Je ne sais pas si madame Leclercq vous l’a dit, mais on a travaillé rue du Pont-Neuf. On était chez les religieuses, et c’était très strict. On était sur une chaise, chaise en bois, rideaux fermés…pas le droit de causer. Et quand on descendait aux toilettes un quart d’heure, on descendait pour voir ce qui se passait…On était très surveillées. C’était tendu. C’était une époque assez difficile. Et une fois qu’on est arrivée là [à l’Atelier National, Cour carrée], ça a été plus souple.