Image 1 of 1

OG2022B0024140.jpg

Sophie Schüpp-Philips, enseignante-chercheuse en informatique et traitement d’image, Co-responsable du L2 informatique.

"Mon parcours non linéaire s’est construit au gré des opportunités et chaque brique a été utile par la suite. J’enseigne différentes matières en licence, comme la programmation, les bases de données. J’effectue mes recherches en traitement d’image dans l’équipe image du GREYC. Je m’intéresse à l’application d’algorithmes mathématiques dans les domaines du biomédicale et du patrimoine. Ces recherches nécessitent un savoir pluridisciplinaire : mathématique, informatique, électronique avec les systèmes d’acquisition des images et les domaines d’application. Notre cerveau extrait de nombreuses informations d’une image. L’enjeu du traitement d’image est de pouvoir traiter des centaines d’images en un minimum de temps pour extraire toutes les informations pertinentes. Une fois que l’algorithme  est robuste, il est intégré à un logiciel interactif dans lequel l’utilisateur peut visionner les images et vérifier l’analyse automatique de l’algorithme."
 
Copyright
©OLIVIAGAY
Image Size
3000x2248 / 1.2MB
Contained in galleries
Équations, Université Caen-Normandie, 2021-2022
Sophie Schüpp-Philips, enseignante-chercheuse en informatique et traitement d’image, Co-responsable du L2 informatique.<br />
<br />
"Mon parcours non linéaire s’est construit au gré des opportunités et chaque brique a été utile par la suite. J’enseigne différentes matières en licence, comme la programmation, les bases de données. J’effectue mes recherches en traitement d’image dans l’équipe image du GREYC. Je m’intéresse à l’application d’algorithmes mathématiques dans les domaines du biomédicale et du patrimoine. Ces recherches nécessitent un savoir pluridisciplinaire : mathématique, informatique, électronique avec les systèmes d’acquisition des images et les domaines d’application. Notre cerveau extrait de nombreuses informations d’une image. L’enjeu du traitement d’image est de pouvoir traiter des centaines d’images en un minimum de temps pour extraire toutes les informations pertinentes. Une fois que l’algorithme  est robuste, il est intégré à un logiciel interactif dans lequel l’utilisateur peut visionner les images et vérifier l’analyse automatique de l’algorithme."<br />